Auteur : anais

Pourquoi et comment devenir agent immobilier ?

Pourquoi et comment devenir agent immobilier ?

Le métier d’agent immobilier est une profession très en vogue, notamment grâce aux émissions TV qui l’ont popularisée. Vous souhaitez, vous aussi, devenir agent immobilier ? Découvrez pourquoi choisir ce métier et comment y accéder.

Pourquoi devenir agent immobilier ?

Ce qui séduit dans le fait de devenir agent immobilier, c’est la possibilité d’exercer un métier qui n’est pas routinier. Chaque jour est un nouveau jour avec de nouveaux clients, de nouveaux challenges, à vous de les relever.

D’autre part, le métier d’agent immobilier est en constante évolution. Normes, attentes des clients, etc., vous devez vous adapter en permanence, c’est un métier très riche. Vous devez être au fait des tendances du marché de l’immobilier, suivre l’actualité financière également pour être force de conseil auprès de clients désireux d’emprunter pour acheter, etc.

Autre atout de ce métier : sa dimension humaine. Vous êtes amené chaque jour à rencontrer des personnes qui ont besoin de vous. Elles attendent de vous que vous les aidiez à concrétiser leur projet immobilier. Devenir agent immobilier est une solution idéale pour faire de belles rencontres et changer la vie de vos clients. C’est aussi un métier de réseau, vous serez amené à fréquenter d’autres agents immobiliers pour répondre aux besoins de vos clients, tant en termes de vente de maison ou d’appartement que d’achat.

Enfin, devenir agent immobilier, c’est espérer un salaire tout à fait correct. De fait, vous touchez une commission en cas de vente. Si vous êtes performant, vous pouvez augmenter très rapidement vos revenus.

Comment devenir agent immobilier ?

Il est possible de devenir agent immobilier si vous avez un diplôme Bac + 2 à Bac + 5. Diplôme commercial, BTS professions de l’immobilier, licence pro, les possibilités sont diverses. Toutefois, il est possible d’intégrer le monde de l’immobilier sans diplôme.

En effet, si vous souhaitez devenir agent immobilier indépendant et profiter d’une totale liberté, il est nécessaire d’être titulaire de la carte T.

Pour l’obtenir, il faut être titulaire d’un diplôme, ou avoir travaillé durant 10 ans en tant que salarié d’un titulaire de la carte T. Cela est également possible si vous pouvez justifier d’une expérience de 4 ans en tant que cadre chez un titulaire de la carte T.

Si vous n’avez que 3 ans d’expérience chez un titulaire de cette carte, vous pouvez l’obtenir si vous êtes titulaire du baccalauréat.

Enfin, si vous envisagez une reconversion professionnelle, une validation des acquis par expérience est envisageable.

Ensuite, vous pouvez faire le choix d’être affilié à un réseau d’agences ou de devenir totalement indépendant. La franchise permet de bénéficier d’un réseau, de sa notoriété et de sa publicité. Toutefois, cela a un coût qu’il faut étudier avant de se lancer. Les clients viennent plus facilement vers vous, mais vous perdez en liberté.

Pour devenir agent immobilier indépendant, vous devez créer votre entreprise, puis demander votre carte T qui vous donnera l’autorisation d’exercer.

Les qualités de l‘agent immobilier

Si beaucoup souhaitent devenir agent immobilier, il est nécessaire avant tout de s’assurer de posséder les qualités requises.

Nous l’avons vu, un agent immobilier est un agent de terrain au contact des clients. Il doit donc être agréable et savoir mettre en confiance les personnes qu’il rencontre. Il a un devoir de conseil et doit s’assurer d’être parfaitement au fait de l’actualité immobilière, des normes, des diagnostics immobiliers et des éventuels changements qui vont intervenir dans sa ville.

S’il est indépendant, l’agent immobilier doit faire preuve d’une grande souplesse. Beaucoup de clients travaillent et doivent attendre le soir ou le week-end pour se libérer et visiter un bien. Il est donc nécessaire d’être flexible en termes d’horaires.

Enfin, pour devenir agent immobilier, il faut être parfaitement organisé pour gérer sa journée de travail entre la recherche de biens, la recherche de clients, les visites, les contacts avec son réseau d’agents, etc.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]
Trouver un emploi : comment mettre toutes les chances de son côté ?

Trouver un emploi : comment mettre toutes les chances de son côté ?

Vous êtes à la recherche d’un emploi et avez trouvé une annonce qui vous intéresse. Voici quelques astuces pour mettre toutes les chances de votre côté et décrocher cet emploi tant désiré.

Rédiger une bonne lettre de motivation

Lorsque vous trouvez une annonce d’emploi, tout commence par la lettre de motivation. Celle-ci doit être tout simplement parfaite. Mais concrètement, c’est quoi une lettre de motivation parfaite ? Voici une liste des points à vérifier avant de l’envoyer si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté pour trouver un emploi :
– éviter les fautes d’orthographe ;
– rédiger une lettre qui va à l’essentiel ;
– valoriser vos compétences et votre expérience ;
– avoir un discours positif en étant sûr de vous sans pour autant être prétentieux
– rédiger une lettre personnalisée selon le poste et l’entreprise et non une lettre type.

Pour en savoir plus, consultez notre article sur les erreurs à ne pas commettre sur une lettre de motivation.

Bien présenter son CV

Autre point important pour mettre toutes les chances de votre côté dans votre recherche d’emploi : le CV. Celui-ci doit être clair, concis, organisé, et ne présenter que vos expériences utiles. Si vous cherchez un emploi de consultant, nul besoin de dire que vous avez été vendeur dans un magasin de bricolage 20 ans auparavant. Pour autant, il faut veiller à ce que des expériences apparaissent. Un CV peu rempli peut être inquiétant pour un employeur.

N’oubliez pas également de mettre en valeur quelques passions. Selon le site golfsupport.com, un CV présentant une activité sportive augmente les chances d’être reçu en entretien.

Bien se préparer à son entretien d’embauche

Vous avez passé avec succès la première étape de la sélection, il est temps de vous préparer à votre entretien d’embauche si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté pour trouver un emploi. Étudiez la vie de l’entreprise que vous envisagez d’intégrer et tentez de trouver tous les points forts à mettre en valeur. Démontrez que cet entretien n’est pas une démarche parmi d’autres, mais que vous souhaitez réellement obtenir ce poste.

Si votre CV présente des périodes sans emploi, sachez anticiper une éventuelle question à ce sujet et trouvez des arguments capables de convaincre votre auditoire.

Réussir son entretien d’embauche

Votre discours est rodé, vous êtes prêt pour le grand jour. N’arrivez surtout pas en retard, habillez-vous correctement et faites en sorte que les recruteurs aient confiance en vous. Soyez sûr de vous, sans être prétentieux, sachez convaincre et être affirmatif quant à vos capacités à vous intégrer à cette structure et à mener à bien les missions qui vous seront confiées.

Attention aux réseaux sociaux

Mettre toutes les chances de son côté pour trouver un emploi, c’est aussi faire en sorte que l’on vous prenne au sérieux. Aujourd’hui, sachez que les recruteurs vont sur les réseaux sociaux. Sur Facebook, veillez à ne surtout pas mettre vos publications en public, certaines photos pourraient vous décrédibiliser. Mais c’est aussi votre discours qui peut faire peur. Veillez à ne pas parler de politique en public, ne critiquez pas votre ancien employeur, bref, veillez à ce que votre profil ne fasse pas peur aux recruteurs. Ce qui est valable sur Facebook l’est naturellement sur Twitter, Instagram, etc.

Savoir relancer sans harceler

Vous avez envoyé une lettre de motivation et un CV et n’avez pas de nouvelles au bout d’une semaine. N’hésitez pas à contacter l’entreprise à laquelle vous avez écrit, cela ne fera que montrer votre intérêt pour le poste disponible. Il en va de même après l’entretien. En revanche, évitez d’appeler trop tôt et à de multiples reprises.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]
Lettre de motivation : les 10 erreurs à éviter pour trouver un emploi

Lettre de motivation : les 10 erreurs à éviter pour trouver un emploi

Lorsque vous trouvez une annonce d’emploi, vous devez naturellement envoyer un CV et une lettre de motivation. Ces deux documents sont essentiels, ce sont les premiers éléments que votre futur employeur verra de vous. Vous souhaitez écrire une lettre de motivation parfaite ? Voici les principales erreurs à ne pas commettre.

1 – Les fautes d’orthographe

Commençons par ce qui peut être rédhibitoire pour certains employeurs, notamment dans certaines professions. D’une part, la faute d’orthographe dans une lettre de motivation est le témoin d’un manque de vigilance. Si le candidat n’est pas capable de prendre le temps de relire quelques lignes, voire de les faire relire par son entourage, sera-t-il assez perfectionniste ensuite ?

D’autre part, le monde du travail a évolué, nos modes de vie également et la digitalisation s’impose massivement. Aujourd’hui, les employés peuvent être considérés comme des ambassadeurs d’une marque. Ils communiquent sur les réseaux, de manière spontanéité à ou titre professionnel. Que se passera-t-il si leurs posts sont truffés de faute ? La marque perdra en crédibilité et fera l’objet d’un bad buzz.

2 – Une lettre trop courte

Lorsque vous rédigez une lettre de motivation, c’est le moment ou jamais de mettre en avant vos qualités. Si vous écrivez simplement une lettre pour dire que vous répondez à une annonce et que vous joignez votre CV, celle-ci n’aura absolument aucun intérêt. Cela ne fera que démontrer votre manque d’implication, un très mauvais point pour débuter une collaboration.

3 – Une lettre trop longue

A contrario, la lettre trop longue pourrait vous desservir. Vous êtes extrêmement motivé ? Tentez de le faire paraître de manière concise et de conserver votre enthousiasme pour l’entretien d’embauche. Mettez en avant vos atouts et ce que vous êtes capable d’apporter à l’entreprise à travers votre personnalité, votre formation et votre expérience. Mais surtout, n’en faite pas trop. Une lettre de motivation de trois pages pourrait décourager son lecteur, surtout s’il en reçoit une grande quantité.

4 – Ne pas s’adresser à la bonne personne

Si vous répondez à une annonce et qu’il est indiqué que la personne à contacter est madame X, responsable RH, n’écrivez surtout pas une lettre commençons par « Monsieur ». Cela ne fera que marquer votre manque d’attention et pourrait faire pencher la balance en faveur d’un autre candidat.

5 – Ne pas personnaliser votre lettre de motivation

Rédiger une lettre et l’adresser à tous en modifiant simplement l’adresse en haut de la lettre n’est pas une riche idée. Vous devez écrire une lettre adaptée à un poste précis et une entreprise précise. C’est en connaissant cette dernière et ses besoins que vous pourrez mettre l’accent sur les compétences que vous possédez et qui seront un plus pour l’entreprise. Montrez que vous êtes le meilleur choix pour cette entreprise.

6 – Flatter à outrance

Il a longtemps été dit qu’il fallait, dans une lettre de motivation, mettre en avant l’entreprise. C’est vrai, mais tout est relatif. Vous devez la valoriser, mais cela doit être réalisé en lien avec vos compétences. Vous rejoignez ses valeurs, votre expérience correspond à sa culture, etc. Oubliez les « j’ai très envie de travailler dans cette très belle entreprise qui est la vôtre et dans laquelle je pourrai m’épanouir pleinement » !

7 – Manquer de modestie

La lettre de motivation permet de montrer votre… motivation. Mais n’en faites pas trop pour autant. Vous devez faire passer un message clair : vous êtes le meilleur candidat pour ce poste. Un message à bien distinguer du : « je suis le meilleur développeur/menuisier/RH au monde, prenez-moi, votre entreprise sera transformée ». Sachez rester humble et mettre en avant vos compétences de manière simple et efficace.

8 – Détailler son expérience

La lettre de motivation est prévue pour montrer votre motivation, nous l’avons déjà évoqué. Vous devez mettre en avant vos qualités et valoriser succinctement une ou deux expériences incontournables qui pourraient faire mouche. Cela doit s’arrêter là. N’oubliez pas que vous joignez un CV qui, lui, permettra d’en dire plus sur votre parcours.

9 – Ecrire au conditionnel

Autre erreur à souligner lorsque vous rédigez une lettre de motivation : l’emploi du conditionnel. « Ce poste pourrait me convenir », « je pourrais vous accompagner dans le développement de vos futurs projets », ces formules sont à bannir. De même, surtout, ne pensez pas ! « Je pense que ce poste me correspond ». Non ! Vous devez être affirmatif et montrer que vous êtes sûr de vous.

10 – Ecrire une lettre sans fondements

Dans les lettres de motivation, les candidats sont toujours ponctuels, motivés et dynamiques. Mais en réalité, l’employeur attend du concret. Vous avez des qualités que vous pouvez prouver à travers vos expériences ? Voilà ce qu’il faut mettre en valeur sur votre lettre de motivation pour sortir du lot.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]