Secteur esthétique : comment se lancer ?

Secteur esthétique : comment se lancer ?

De plus en plus de personnes accordent une grande importance à leur apparence, et avec la tendance actuelle, le secteur de l’esthétique a encore de beaux jours devant lui, et on pourrait assister à la création de plusieurs milliers d’emplois d’ici 2030. La satisfaction de tous ces besoins nécessite en effet de plus en plus de professionnels, ce qui signifie qu’il s’agit d’un métier d’avenir, si vous hésitiez encore à vous lancer. Voici quelques informations utiles pour débuter dans ce secteur.

Les métiers de la filière esthétique

Chaque année, énormément de personnes se tournent vers les métiers de la filière esthétique. Il existe de nombreuses professions liées à ce domaine, du soin pur, en passant par l’aspect plus scientifique, jusqu’à la vente et les conseils. Parmi celles-ci, nous pouvons notamment citer : l’esthéticien(ne), l’agent thermal, le créateur de parfum, le socio-esthéticien, le/la conseiller(ère) image ou expert en relooking, le coiffeur, la coiffeuse, etc.

La profession la plus prisée par les aspirants de ce secteur étant celle d’esthéticien(ne), vous aurez le choix entre l’esthétique à domicile et l’esthétique en institut indépendante ou franchisée. Il existe en effet de nombreuses franchises que vous pouvez rejoindre pour réaliser votre rêve et vous pourrez, par exemple, choisir d’ouvrir une franchise body minute, si c’est le domaine qui vous intéresse. Quelle que soit la branche de l’esthétique que vous aurez sélectionnée, vous ne pourrez exercer au nom d’une marque déposée que si vous avez effectué une formation dans le domaine ou disposez d’au moins 3 ans d’expérience à votre actif.

Les métiers de l'esthétique

Quelles sont les formations qui donnent accès à ce secteur ?

Pour accéder aux métiers de la filière esthétique, il existe de nombreuses formations, des plus courtes spécialisées dans le soin, aux plus longues et techniques qui concernent la recherche. Ces formations peuvent être effectuées en présentiel, en alternance ou à distance si vous le souhaitez.

Les diplômes dont vous aurez besoin pour vous lancer dans le domaine de l’esthétique sont :

  • le Certificat d’Aptitude professionnelle (CAP) esthétique (formation sur deux ans dans un lycée professionnel ou une école d’esthétique, accessible après la classe de troisième)
  • Le Baccalauréat pro esthétique, cosmétique et parfumerie (formation qui s’étend sur trois ans dans un lycée professionnel, également accessible après la troisième)
  • Le Brevet Professionnel esthétique (diplôme qui vient compléter le CAP, la préparation dure deux ans et se fait également dans les mêmes établissements)
  • Le Bachelor esthétique (diplôme post-Bac dont la préparation s’étend sur trois ans)
  • Le BTS esthétique (formation post-Bac de deux ans, se prépare dans les mêmes établissements qu’un CAP)
  • Une licence et un master en esthétique ou en cosmétique
  • Les formations professionnelles (à la portée de ceux qui choisissent de se reconvertir ou d’acquérir des compétences supplémentaires, courtes ou longues au choix, ces formations peuvent conduire à l’obtention d’un CAP ou BTS)

Esthéticien(ne) à domicile

Être esthéticien(ne) à domicile offre de nombreux avantages. Tout d’abord, vous serez assez libre en ce qui concerne l’organisation de vos journées. Vous serez la seule personne à décider de votre emploi du temps puisque vous définissez vous-même la durée nécessaire à chaque soin. Vous pourrez ainsi vous consacrer entièrement à vos clients, ce qui permet de développer des liens particuliers avec eux.

Vos priorités en tant qu’esthéticien(ne) à domicile seront la mise en beauté et le bien-être de vos clients. Les prestations que vous leur proposerez couvriront : le nettoyage et le soin du visage et du corps, les massages ou modelages (qui ne doivent en aucun cas être confondus avec le travail des kinésithérapeutes), l’épilation, la manucure et le maquillage.

Il existe certaines réglementations en ce qui concerne les esthéticien(nes) travaillant à domicile, il faudra donc vous informer sur les normes à respecter.

Esthéticien(ne) travaillant en franchise

L’ouverture d’un salon de franchise existante dans le domaine esthétique pourrait être la meilleure option, car cela permet notamment de réduire le premier investissement. En effet, la marque en question dispose d’un certain budget pour la création de nouveaux locaux, et elle vous fera gagner du temps et de l’énergie en se chargeant pour vous de certaines démarches administratives. Elle peut également prendre en charge la publicité, si vous en avez besoin, ce qui signifie que vous n’aurez pas à vous inquiéter de votre visibilité, même à l’ouverture du salon, contrairement aux professionnels non franchisés.

Esthéticienne

Travailler sous franchise vous permettra de bénéficier de conseils et d’aide pour l’équipement de votre local, avec des outils à la pointe de la technologie, grâce à la présence et au soutien de collaborateurs expérimentés dans le domaine. Vous aurez également droit à une formation complète pour affiner vos connaissances et vos techniques.

Sachez cependant que cela nécessite un apport personnel financier important, sans pour autant égaler la somme que vous auriez à débourser si vous décidiez d’ouvrir votre institut par vos propres moyens. De plus, votre investissement sera très rapidement rentabilisé.

Ouvrir une franchise de nos jours est assez simple, et il en existe énormément dans le domaine de la beauté. Vous pourrez trouver, par une simple recherche internet, des franchises qui opèrent dans le secteur géographique qui vous intéresse. Certaines vous aideront même à mener à bien une étude de marché pour vous assurer de la viabilité du projet. Vous devrez ensuite vous rapprocher d’eux afin de discuter des termes de votre contrat. Il faut également savoir que les franchises se portent garantes pour vous auprès de leurs fournisseurs partenaires, ce qui vous permet d’accéder aux meilleurs produits à des tarifs préférentiels.

Le projet d’ouverture d’un salon de beauté ou d’un business dans le monde de l’esthétique peut être assez gourmand en termes d’énergie et d’investissements financiers. C’est pourquoi il peut être plus avantageux de se lancer dans ce secteur grâce à une franchise déjà existante, qui vous donne accès à de meilleurs produits et équipements, ainsi qu’à un suivi et des conseils sur la profession. De plus, ces entreprises bénéficient d’une certaine clientèle qui vous garantit plus de sécurité que la création d’une toute nouvelle marque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.