Qu’est-ce que le portage salarial ?

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Depuis plusieurs années, le portage salarial a permis de créer plus de 400 000 emplois. Défini comme un mode de travail rapide et facile, il donne la possibilité de s’engager sur une activité professionnelle en toute autonomie sans créer d’entreprise. Un lien qui relie 3 acteurs, dont un consultant de portage, une entreprise de portage salarial et la société cliente. Le portage salarial permet de comptabiliser des travaux sans obligation juridique. L’entrepreneur en portage salarial bénéficie du statut de salarié, mais reste indépendant sur l’organisation et la réalisation de ses activités. Vous êtes intéressé par ce genre de travail, mais vous ne savez pas comment ça marche ? Découvrez comment vous y prendre.

Le portage salarial : comment cela fonctionne ?

Le salarié en portage doit, en premier lieu, réussir à obtenir un contrat correspondant à son expérience. Ceci, tout en contactant l’entreprise de portage salarial pour l’hébergement de son travail. Une fois le client trouvé, un contrat de prestation doit être signé pour faire connaître les droits et devoirs de chacun.

Une fois le contrat signé, le consultant peut accomplir des tâches envers son client tout en s’occupant de la gestion administrative ainsi que l’accompagnement quotidien du client pour que son activité évolue. Ensuite, l’entreprise cliente verse directement la somme des prestations sur le compte de la société de portage salarial. Enfin, une rémunération mensuelle sera perçue par le salarié après avoir déduit toute cotisation sociale en obtenant un bulletin de paie.

Toute personne ayant un projet professionnel souhaitant tester la faisabilité et la rentabilité de son projet à moindres frais peuvent avoir recours au portage. Elles peuvent faire payer leurs services à une société, sans papier administratif et sans statut juridique. En outre le salarié, avec le portage salarial, peut bénéficier de nombreux avantages.

portage salarial

Avantages et inconvénients du portage salarial ?

Les avantages du portage salarial sont nombreux. C’est d’ailleurs ce qui explique sa progression importante ces dernières années. Dans un premier temps, sa gestion de clientèle est libre. Ce qui signifie qu’il peut choisir ses missions, son activité et sa relation commerciale avec ses clients afin d’éviter une frustration, une démotivation tout au long du travail. Un salarié en portage travaille également à des horaires flexibles.

Le consultant n’est pas un travailleur qui exerce librement son activité professionnelle malgré l’autonomie et la flexibilité dont il bénéficie. Il jouit comme tout salarié de toutes les aides attribuées aux travailleurs comme les congés payés, l’assurance-chômage, etc. Et il paie les cotisations sociales.

En faisant partie d’une société de portage salarial, le consultant n’est aucunement obligé de créer sa propre structure juridique. De ce fait, il ne rencontre pas les problèmes liés à la création d’entreprise comme le manque de visibilité, des soucis financiers… Grâce au portage salarial, il est envisageable de diriger une activité indépendante sans avoir contraint sur l’administration, la finance et la comptabilité.

Le portage salarial se voit également accompagné de contraintes comme tout dispositif permettant de mettre en œuvre une activité professionnelle. Tous les avantages dont un salarié de portage bénéficie à une contrepartie sont un prélèvement d’une certaine somme sur la gestion. De plus, un tarif journalier de 300 euros environ doit être réglé pour le portage salarial. Le coût des honoraires d’un salarié porté est très important que celui d’un chargé. Enfin, sur le plan social, la somme versée régulièrement par un salarié porté est plus élevée que celle d’un consultant normal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.