Intérim : Avantages et Inconvénients

Intérim : Avantages et Inconvénients

Industrie, transports, commerce, de nombreux secteurs d’activité en France font appel tous les jours à l’intérim pour des missions temporaires. Quels en sont les avantages et les inconvénients, que ce soit pour les entreprises comme pour les employés ?

Comment fonctionne le travail temporaire

Le travail intérimaire est un contrat tripartite entre un salarié, une entreprise ayant un besoin ponctuel et une agence d’intérim nommée également agence de travail temporaire. Le rôle de cette dernière est le recrutement d’hommes et de femmes pour répondre aux besoins ponctuels en salariés de ses entreprises clientes.
Ces besoins peuvent être d’une durée de quelques heures à plusieurs mois, avec un maximum de 18 mois.

Faire appel à un travailleur en intérim permet aux sociétés de combler un besoin immédiat en main d’œuvre qualifiée ou non, par exemple pour remplacer une personne suite à un accident du travail, en congé maladie, en congé maternité ou pour faire face à une augmentation saisonnière de l’activité.

L’intérimaire est légalement l’employé de l’entreprise de travail temporaire, mais est mis à la disposition d’une tierce société.

Les avantages de l’intérim (pour l’employeur et pour le salarié)

S’il s’agit d’une mission temporaire, ce contrat présente de nombreux avantages, aussi bien pour l’intérimaire que pour la société y faisant recours.

Avantages pour le salarié

En France comme bien d’autres pays du globe, les salariés ont majoritairement une perception positive du travail temporaire. En effet, ce dernier présente un bon nombre d’avantages parmi lesquels :

  • Maintien de l’activité professionnelle : vis-à-vis d’un futur employeur, il est préférable d’avoir été employé par une agence de travail temporaire plutôt que d’être rester sans emploi.
  • Preuve de son adaptabilité : être intérimaire, c’est découvrir de nombreux milieux professionnels et, à chaque fois, s’adapter dans un laps de temps très court. Enchaîner les missions avec succès permet de démontrer à un futur employeur que l’on est capable de s’adapter facilement à l’entreprise et à son mode de fonctionnement.
  • Développement de ses compétences professionnelles : les agences de travail temporaire proposent des missions qui sont systématiquement différentes. Une opportunité pour son salarié d’acquérir de nouvelles compétences professionnelles.
  • Découverte de nombreux environnements professionnels au gré des missions. Par exemple, quand un jeune diplômé hésite encore entre deux carrières, cela peut être l’opportunité pour lui de découvrir différents environnement professionnels sans s’engager. Il n’a plus ensuite qu’à faire son choix.
  • Tremplin vers un CDI : le fait de passer d’une entreprise à l’autre permet de renforcer son réseau professionnel. Par ailleurs, il est fréquent qu’un intérimaire qui satisfasse une entreprise se voit proposer par cette dernière un contrat en CDD voire en CDI.
  • Formation dans le cadre professionnel : pour répondre au mieux aux besoins des entreprises qui lui font confiance, l’agence d’intérim peut être amenée à proposer des formations professionnelles à certains de leurs employés.
  • Avantages sociaux : entre la prime de précarité ou encore la majoration des congés payés, travailler en intérimaire permet en fin de mois d’avoir une fiche de paie plus grosse qu’un employé effectuant les même tâches mais en CDD ou en CDI.

Avantages pour l’employeur

Le travail en intérim, un contrat gagnant-gagnant. Si le travailleur en tire de nombreux avantages, les entreprises qui y ont recours également :

  • Parer aux situations urgentes : un employé qui se blesse et ne peut venir avant plusieurs semaines ? Faire appel à une agence de travail temporaire permet généralement de trouver quelqu’un qui soit en mesure de le remplacer au pied levé, et ce, pendant toute la durée de son arrêt.
  • Economie de temps sur le recrutement : pour un remplacement ou faire face à un surcroît temporaire d’activité, en faisant appel à un travailleur en intérim, l’entreprise s’offre une plus grande réactivité. Plus besoin de passer une annonce et de recevoir les candidat. En quelques heures, une personne compétente est mise à sa disposition par l’agence de travail temporaire. Le dirigeant peut alors pleinement se concentrer sur la bonne marche de son entreprise sans se soucier du recrutement.
  • Souplesse du contrat : en effet, sur le contrat signé par l’intérimaire, il est stipulé une période de souplesse. Une particularité du travail intérimaire qui permet, si besoin et sur seule décision de l’entreprise « cliente » de raccourcir ou de rallonger la durée du contrat du travailleur, et ce, sans que le moindre avenant ne soit nécessaire.
  • Minimisation de la masse salariale et des risques liés à celles-ci. Limiter sa masse salariale quand on est une petite structure permet de limiter de fait les risques qui en découlent, en particulier prud’homaux.
  • Minimisation des risques législatifs et donc prud’homaux.
  • Avantage fiscal possible : en comptabilité, l’intérim est une charge externe qui vient en réduction de la valeur ajoutée de la société, celle-là même qui sert de base calcul à la taxe professionnelle.

Les inconvénients (pour l’employeur et pour le salarié)

Si le travail en intérim présente de nombreux avantages, il a toujours également quelques inconvénients pour l’entreprise et pour le travailleur.

Inconvénients pour le salarié

Les inconvénients pour une personne inscrite dans une agence d’emploi temporaire sont principalement :

  • Précarité : une fois une mission achevée, il peut se passer plusieurs jours avant qu’une autre ne lui soit proposée. De fait, il est compliqué d’anticiper son budget mensuel qui reste aléatoire.
  • Manque de valorisation : il peut arriver que certaines entreprises confient systématiquement les tâches les plus ingrates et les moins valorisantes aux travailleurs temporaires.
  • Impossibilité d’emprunter : du fait de la non-stabilité de ses revenus, un intérimaire se voit généralement refuser ses demandes de crédit auprès des banques et autres organismes de prêt.

Inconvénients pour l’employeur

Pour l’entreprise, le seul inconvénient est le coût de l’intérim. En effet, en plus du salaire de la personne venue prêter main forte durant quelques jours s’ajoutent les charges directes liées au salarié, la prise en charge des formalités administratives et la commission de l’agence de travail temporaire.

[Total : 3    Moyenne : 4.3/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.