3 postes intéressants si vous travaillez en maison de retraite

3 postes intéressants si vous travaillez en maison de retraite

Aujourd’hui, auxiliaire de vie, aide-soignant et cuisinier, sont 3 postes que vous pouvez envisager d’occuper si vous décidez de travailler en maison de retraite. L’un d’entre eux vous intéresse ? Dans ce cas, découvrez quelles seront vos principales missions une fois embauché, ainsi que les formations que vous devrez suivre.

Une Maison de retraite, une EHPAD, de quoi s’agit-il ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, vous devez tout d’abord comprendre ce qu’est vraiment une maison de retraite. Sachez ainsi que « maison de retraite » est le terme utilisé pour désigner l’ensemble des résidences destinées à accueillir des personnes âgées. En outre, vous devez savoir que les maisons de retraite peuvent ou non être médicalisées. En effet, il n’est pas rare qu’à partir d’un certain âge, de nombreuses personnes souffrent de maladies (maladie d’Alzheimer, maladie de Parkinson, etc.), et perdent leur autonomie.

C’est donc dans le but de pouvoir prendre en charge ces gens nécessitant une surveillance quotidienne qu’une maison de retraite peut être dotée de l’ensemble des services afférents tels que les soins médicaux ou encore les assistances. Dans ce cas, celle-ci peut être appelée EHPAD ou Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes.

Vous l’aurez compris, dans le cas d’un EHPAD, une équipe soignante est nécessaire. L’établissement devra aussi disposer de cuisiniers et d’auxiliaires de vie, afin de pouvoir assurer la restauration, le soutien et l’accompagnement social de ses résidents. Retenez ainsi que la différence entre une maison de retraite et un EHPAD se situera surtout au niveau de la médicalisation, ce dernier étant avant tout considéré comme établissement médico-social.

Sachez par ailleurs qu’en France il s’agit de la forme d’institution pour personnes âgées la plus répandue. Pour cause, en 2016 plus de 7.400 de ces établissements ont été recensés sur notre territoire. Si vous souhaitez travailler en maison de retraite, vous ne devriez donc avoir aucun mal à trouver un établissement où déposer votre candidature. Rendez-vous tout simplement sur le web et tapez par exemple EPHAD Villers-Adam ou le nom de la commune que vous désirez. De nombreuses possibilités pourront s’offrir à vous.

maison de retraite

Auxiliaire de vie, aide-soignant ou cuisinier : quelles missions ?

Travailler en maison de retraite en tant qu’auxiliaire de vie ou cuisinier vous intéresse ? Dans ce cas, voici tout ce qu’il faut savoir.

Auxiliaire de vie

Tout d’abord, prenez conscience que ce travail nécessitera que vous fassiez preuve de beaucoup de tact et de discrétion. Il faudra aussi que vous aimiez travailler en équipe, et que vous ayez une bonne condition physique. Par ailleurs, avoir le goût des tâches de la vie quotidienne sera pour vous un véritable atout. En effet, vous aurez à côtoyer des personnes fragiles, dépendantes, et parfois malades.

Une de vos missions sera ainsi de les assister dans le cadre de l’accomplissement des tâches et activités de leur vie quotidienne. Vous pourrez notamment être chargé d’aider ces personnes à s’habiller, à se déplacer, ou à manger. Vous devrez également les assister dans le cadre de leurs loisirs.

Aide-soignant

Vous préférez plutôt travailler en maison de retraite comme aide-soignant ? Dans ce cas, sachez que, pour sa part, ce poste requerra que vous ayez le goût du contact. Vous devrez également maîtriser les protocoles d’entretien des locaux et du matériel. Sans oublier, bien sûr, les techniques et les règles de sécurité lors des déplacements.

Avoir la capacité d’identifier les besoins des personnes dont vous vous occupez, surtout en cas d’urgence, sera aussi une qualité requise. Tout comme savoir apprécier leur état de santé. Il faudra par ailleurs que vous soyez une personne organisée et capable de travailler en équipe. Effectivement, l’une de vos missions sera de prodiguer les premiers soins, ainsi que les soins quotidiens d’hygiène et de confort aux résidents de la maison de retraite. Vous serez également chargé de l’observation et de l’évaluation de leur état de santé, ainsi que de la tenue des dossiers de soins.

Cuisinier

En ce qui concerne le fait de travailler en maison de retraite comme cuisinier, les missions qui vous seront confiées seront tout aussi importantes. Vous aurez notamment à préparer les plats des résidents. Vous pourrez également être en charge de la gestion des approvisionnements. Vous aurez ainsi à vérifier la qualité et la quantité des produits à utiliser. Il faudra alors que vous soyez une personne rigoureuse, créative, et ayant en plus un bon esprit d’équipe. Vous devrez surtout être respectueux des normes d’hygiène et de sécurité.

En effet, dans une maison de retraite, vous pourrez être amené à préparer des plats, en veillant à strictement respecter les différents régimes alimentaires des résidents.

Les formations à suivre pour travailler en maison de retraite

Pour devenir auxiliaire de vie, aide-soignant ou cuisiner, et parvenir à travailler en maison de retraite, sachez qu’il faudra au préalable que vous ayez obtenu des diplômes ou suivi des formations. Rassurez-vous toutefois, obtenir ces diplômes et se former à ces métiers n’est pas si compliqué. Pour devenir auxiliaire de vie par exemple, il vous suffira de décrocher le diplôme d’État d’accompagnant éducatif et social (DEAES).

En ce qui concerne le métier d’aide-soignant(e), afin de pouvoir l’exercer, vous aurez besoin du diplôme d’État d’aide-soignant (DEAS). Pour obtenir ce diplôme, vous pourrez également faire valoir une validation des acquis de l’expérience (VAE).

Pour ce qui est du poste de cuisinier en maison de retraite, plusieurs formations et diplômes seront envisageables. CAP Cuisine, TP Agent de Restauration, ou TP Cuisine ne sont que quelques exemples.

Une fois vos diplômes en poche, sachez enfin qu’en termes de salaires, celui d’un auxiliaire de vie en maison de retraite pourra aller jusqu’à 1.900 euros bruts par mois. Même chose pour celui d’un aide-soignant. Pour ce qui est du cuisinier, la paye pourra aller jusqu’à 1.800 euros bruts par mois, selon ses qualifications et l’expérience professionnelle.

Bien sûr, les rémunérations pourront débuter à partir du SMIC. Elles pourront cependant varier d’une maison de retraite à l’autre. À vous donc de bien savoir négocier. Et ne l’oubliez pas, des évolutions de carrière seront toujours possibles.

[Total : 1   Moyenne : 5/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.