Protection des travailleurs isolés : quelle démarche adopter ?

Protection des travailleurs isolés : quelle démarche adopter ?

L’isolement professionnel est un sujet qui concerne une grande partie d’entre nous, notamment avec le développement croissant du télétravail. Mais cette solitude touche également les employés en présentiel obligés d’exercer leur métier à l’écart de leurs collègues. Toutefois, peu importe l’endroit où le salarié travaille, il reste sous la responsabilité de l’entreprise. En effet, cette dernière doit veiller au bien-être et surtout à la sécurité de son personnel. Dans cet article, nous vous expliquerons comment prémunir vos salariés contre les risques professionnels. Nous vous rappellerons également vos obligations et les conséquences d’un manquement à ces dernières.

Installer un dispositif d’alarme pour travailleur isolé

D’abord, soulignons que le travailleur isolé désigne tout employé effectuant une tâche seul et qui est hors de vue et de voix. Il n’a donc aucune possibilité de communiquer avec ses collèges ou ses supérieurs. Les activités de travail isolé sont alors nombreuses, et elles concernent généralement les travailleurs à domicile, le personnel de l’entretien, du dépannage, du gardiennage, de livraison ou encore les professionnels de l’hôtellerie. C’est pour cette catégorie d’employés que les dispositifs d’alarme pour les travailleurs isolés de PV Sécurité ont été conçus. Ces équipements sont couramment connus sous le sigle PTI-DATI (PTI pour Protection du Travailleur Isolé).

Les dispositifs d’alarme du travailleur isolé se déclinent dans des modèles variés. Il est donc important d’opter pour celui qui répond au mieux aux besoins du personnel. Pour trouver l’équipement de protection adéquat, vous devrez tenir compte des postes en question et des potentiels accidents qui y sont liés. Afin d’éviter les fausses alertes, le dispositif doit être résistant, portatif et configurable selon l’activité de l’employé. Normalement, les DATI s’accompagnent d’un système de sécurité avec des équipes d’intervention qualifiées et réactives. En cas de malaise, de chute ou d’agression, ces dernières interviennent tout de suite peu importe l’heure. L’alarme s’active par simple pression sur le bouton ou par déclenchement automatique en cas d’incident.

travailleur isolé usine

Les risques majeurs pour les employés isolés et les entreprises

Travailler dans un cadre isolé expose à différents types de risques. Ils peuvent être en rapport direct ou non avec le salarié lui-même. Nous pouvons citer entre autres les dangers d’origine médicale (troubles cardiaques, vertige, crise d’épilepsie…) ou psychologique comme les comportements excessifs face au stress ou le manque d’expérience. Il ne faut pas non plus oublier les éventuelles agressions venant de l’extérieur. Caissier, réceptionniste de nuit, travailleur forestier, chauffeurs routiers, ce danger touche divers profils.

Les cas envisageables sont variés et l’article L. 4121-1 du Code du travail oblige l’employeur à prévenir ou du moins à limiter les situations à risques relatifs à l’isolement professionnel. Ainsi, il est de votre devoir d’identifier et surtout d’évaluer les éventuels dangers afin de définir les mesures de précaution appropriées. Les PTI-DATI font partie du matériel de premiers secours exigé sur le lieu d’exercice de fonction par le Code du Travail.

Notez bien que le manquement à la protection des travailleurs isolés peut engager les responsabilités morales et pénales de l’employeur. Le degré des sanctions varie selon l’ampleur des dommages subis par le salarié.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.