Plombier : quel salaire espérer ?

Plombier : quel salaire espérer ?

La plomberie fait incontestablement partie des secteurs porteurs. La preuve, ce secteur regroupe plus de 43 000 entreprises et environ 60 000 salariés, tous âges confondus. Le métier de plombier vous intéresse ? Avant de vous lancer, renseignez-vous sur les missions et les compétences de cet artisan professionnel. Autre question : quel salaire pouvez-vous espérer en exerçant en tant que plombier ? Les réponses.

Quelles sont les missions d’un plombier ?

Le plombier peut exercer en tant que :

  • artisan,
  • salarié d’entreprise,
  • employé dans la fonction publique,
  • auto-entrepreneur.

Les plombiers préfèrent généralement travailler dans une entreprise. La raison est simple : le salariat présente de multiples avantages, surtout d’un point de vue financier. Le statut d’auto-entrepreneur, lui, offre une certaine liberté (puisque vous êtes votre propre patron). En revanche, il implique de nombreuses responsabilités.

Si vous résidez à Tours, vous trouverez sur des sites tels que https://www.hop-plombier-tours.fr, un artisan plombier professionnel à même d’assurer une intervention rapide. Sa mission ne se résume pas à l’installation de robinetterie, de tuyauterie ou de sanitaires. Il peut aussi effectuer des travaux de dépannage de plomberie d’urgence (colmatage de fuite, réparation de robinet cassé, remplacement de chasse d’eau, débouchage de w.c.…).

Un plombier expert est parfaitement en mesure d’accompagner les projets de construction, de rénovation et d’extension. Comme n’importe quel artisan du bâtiment, il respecte un cahier des charges précis, lui permettant de fournir un service de plomberie de qualité.

plombier intervention

Métier de plombier : quelles compétences et formations ?

Pour devenir plombier, deux alternatives s’offrent à vous :

  • l’option sans le diplôme de Baccalauréat,
  • l’option avec le diplôme de Baccalauréat ou équivalent.

Eh oui ! Vous pouvez très bien devenir un plombier professionnel sans pour autant avoir le Bac. Par contre, vous devez impérativement suivre des formations professionnalisantes pour décrocher l’un des diplômes suivants :

  • le CAP Monteur en Installations sanitaires,
  • le CAP Monteur en Installations Thermiques,
  • la MC (Mention complémentaire) maintenance en équipement thermique individuel,
  • la MC zinguerie.

Avec le bac ou équivalent, il vous faut obtenir l’un des diplômes ci-après :

  • Bac pro technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques,
  • Bac pro technicien du froid et du conditionnement de l’air,
  • Bac pro monteur en installation du génie climatique et sanitaire,
  • Bac pro métiers de la piscine.

Plombier : quel salaire ?

Le salaire d’un plombier dépend en grande partie de son niveau d’études et de son ancienneté, surtout s’il évolue dans une entreprise. Un plombier débutant gagne un salaire allant de 1 700 euros à 2 500 euros bruts par mois. Différentes primes et indemnités peuvent augmenter la rémunération.

Si vous exercez en tant que plombier auto-entrepreneur, vous pourriez générer un revenu mensuel de 3 000 à 5 000 euros, à condition de trouver beaucoup de clients. À cela s’ajoutent environ 500 euros nets, si vous travaillez en Île-de-France.

En ce qui concerne le coût d’intervention d’un artisan plombier, il varie selon différents critères. On cite notamment l’emplacement géographique du client, la nature des travaux à réaliser, la complexité des travaux de plomberie à réaliser, la durée de l’intervention. Précisons que les plombiers proposent généralement des tarifs horaires.

[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.