Comment devient-on ostéopathe ?

Comment devient-on ostéopathe ?

Un ostéopathe est un professionnel qui réalise une thérapie de façon manuelle. Il l’exerce sur le corps d’un patient pour soigner des troubles et des dysfonctionnements divers, comme les rhumatismes, les troubles ORL, le mal de dos ou encore les problèmes digestifs. Pour ce faire, il effectue un diagnostic afin de pouvoir traiter le patient soit par palpation, soit par manipulation, soit à l’aide d’un massage. Vous voulez devenir ostéopathe mais vous ne savez pas comment faire ? Découvrez dans cet article le chemin à emprunter pour exercer ce métier.

Quelles prestations propose un ostéopathe ?

L’ostéopathe est un professionnel de santé. C’est un pratiquant paramédical qui offre plusieurs prestations dans le cadre de la réhabilitation de l’état de santé et du bien-être de ses patients. Sa discipline concerne surtout l’anatomie humaine comme les troubles musculo-squelettiques, les dysfonctionnements au niveau des muscles, des ligaments ou du squelette. Il utilise principalement des méthodes de manipulations manuelles.

La première mission de l’ostéopathe est de diagnostiquer son patient puis de mettre en place un traitement adapté selon le cas. Avec la médecine manuelle, l’ostéopathe vous aide à prévenir les blocages dus à certains gestes techniques et certaines postures. Il prévient également les tensions musculaires. Généralement, les ostéopathes sont le plus souvent sollicités pour un traitement du dos ou pour résoudre des problèmes de stress.

Pour assurer sa mission, l’ostéopathe maîtrise plusieurs pratiques (ostéopathie crânienne, viscérale, structurelle…) et spécialités (ostéopathie pédiatrique pour les enfants, ou encore l’ostéopathie du sport). L’ostéopathe animale existe également, notamment l’ostéopathie équine qui s’adresse aux chevaux.

L’ostéopathe est classé comme une profession libérale. Il exerce souvent son activité dans un cabinet privé et rarement en milieu hospitalier. Si vous vous situez à Grenoble, vous pourrez solliciter Anne-Laure Boulard, une ostéopathe de renom qui pratique aussi le Shiatsu et la kinésiologie. Souvent les praticiens dans ce domaine travaillent avec d’autres professionnels comme le pédicure-podologue, le masseur kinésithérapeute, le psychomotricien ou encore l’orthophoniste.

Ostéopathe

Comment fait un ostéopathe pour soigner ?

Après avoir questionné le patient sur son problème, le praticien pratique des massages lents et des palpations sur le corps de ce client. Cette action est faite pour détecter les points douloureux et de blocage.

L’ostéopathe utilise uniquement ses touchers et ses mains pour diagnostiquer le patient. C’est également avec ses mains qu’il traite les dysfonctionnements en tous genres. Il peut travailler sur les articulations, la colonne vertébrale, les viscères, etc.

Quand faire appel à ce professionnel de santé ?

Tout le monde peut avoir accès aux services d’un ostéopathe. Ce professionnel peut prendre en charge les nourrissons de moins de 6 mois avec la prescription d’un médecin. Les nourrissons subissent en effet de nombreuses pressions qui sont susceptibles d’entraîner des désagréments et des blocages dès la naissance. Il peut s’agir d’un torticolis congénital, de troubles du sommeil, des troubles digestifs ou encore de dysfonctionnements sur le plan comportemental. L’ostéopathe agit également sur la vie intra-utérine et en prévision de l’accouchement pour pouvoir le faciliter.

L’ostéopathe peut également traiter les problèmes des enfants, de la position quadrupède jusqu’à la position bipède. Lorsqu’un enfant grandit, l’aide de ce professionnel est indispensable pour mieux structurer sa colonne vertébrale et pour le bon fonctionnement de son système musculaire. De plus, les enfants sont très exposés aux risques de chutes. Un traitement ostéopathique est alors nécessaire pour que le traumatisme ne gêne pas le bon développement du corps.

Ce praticien travailler également sur les adultes, les personnes âgées, les sportifs ou encore sur les femmes enceintes. On peut faire appel à un ostéopathe lors d’une lombalgie, une sciatique, de pathologies musculaires, en cas de fatigue, d’anxiété, de maux de tête ou encore de douleurs de dos.

Dans ce problème de dos, il est conseillé de consulter un ostéopathe de façon régulière, soit 2 à 3 fois par an, sans attendre de ressentir des douleurs. Il faut également se rapprocher de son ostéopathe lorsqu’une douleur survient, sans attendre que l’inflammation ne s’installe. Cela évite de passer par un traitement lourd. Si la douleur empêche le patient de déplacer, l’ostéopathe propose souvent des consultations à domicile.

Les séances sont-elles remboursées ?

La Sécurité sociale ne prend pas en charge les soins d’ostéopathie. A priori, les mutuelles non plus ne remboursent pas les séances. Toutefois, ayant constaté l’impact de la pratique sur certains assurés, certaines mutuelles ont mis en place un système de remboursement avec un forfait par adhérent.

Deux cas de figure peuvent se présenter pour les remboursements de vos séances d’ostéopathie : un remboursement avec forfait par séance ou un remboursement par forfait annuel avec plafond. Le remboursement est limité sur le prix de la consultation ou encore le nombre de consultations. Il se peut également que certaines mutuelles proposent les 2 en même temps. Le type de remboursement varie en fonction de la mutuelle.

Le salaire d’un ostéopathe

Un ostéopathe doit détenir un diplôme spécifique. En effet, pour exercer ce métier, l’obtention d’un diplôme d’ostéopathe est requis. Pour l’obtenir, il faut suivre une formation d’une durée de 5 ans dans un établissement agréé par le ministère de la Santé. Ce n’est qu’à cette condition que votre certificat sera reconnu par l’État, ce qui sera un gage de sérieux pour votre cabinet.

En ce qui concerne le salaire d’un ostéopathe, le prix moyen d’une consultation est d’environ 50 à 70 €, voire 90€ s’il s’agit d’un ostéopathe sur Paris. De ce fait, le salaire mensuel d’un cabinet d’ostéopathie est très variable. Un jeune diplômé peut gagner un revenu de 1 300€ le mois, tandis qu’un cabinet disposant d’une clientèle importante peut avoir jusqu’à 8 000€ voire 10 000€ brut. Cet écart important dépend du lieu d’implantation du cabinet ainsi que de sa notoriété.

Les compétences et qualités requises pour être ostéopathe

Pour devenir ostéopathe, un diplôme ne suffit pas nécessairement. Un praticien doit avoir certaines qualités et compétences. Un bon ostéopathe doit notamment avoir un excellent sens du relationnel. Il doit aussi maîtriser les différentes techniques en ostéopathie, avoir une éthique impeccable et doit surtout savoir rester calme et patient.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.